L’histoire du marché de Noël de Strasbourg

Ce mois de novembre nous rapproche peu à peu de la période magique de Noël. Ce sera bientôt la période du fameux Christkindelsmärik, de Strasbourg. C’est le premier marché de Noël en France et l’un des plus anciens de l’Europe. Découvrez l’histoire de cet événement féérique qui a traversé les siècles.

Marché de Noël

La naissance du marché de Noël de Strasbourg

Strasbourg a accueilli un marché de Noël depuis plus de huit siècles. En effet, on assistait au marché de la Saint-Nicolas depuis le XIIe siècle. Étant une ville germanique, il est très attaché aux traditions de Noël. D’après les manuscrits, cela se déroulait autour du 6 décembre. Cet événement était connu sous le nom de Klausenmärik.

Cependant, le marché de Noël tel que vous le connaissez aujourd’hui a débuté en 1570, lors de la conversion de l’Alsace au protestantisme. Le prédicateur de la cathédrale, Johannes Flinner lui a attribué un autre nom : Christkindelsmärik ou le marché de l’Enfant Jésus.

L’évolution du marché

À ses débuts, le marché de Noël de Strasbourg durait 3 jours : les 22, 23 et 24 décembre, sur la place de la cathédrale. Des centaines de commerçants se rassemblaient pour vendre leurs marchandises. Le peuple venait pour s’approvisionner en vue de préparer les fêtes de Noël. On pouvait y trouver des sapins et des pains d’épices. Il y avait aussi des bougies et différents articles de mercerie. Les visiteurs pouvaient déguster les délicieux vins chauds, emblématiques de la saison. Comme aujourd’hui, c’est l’occasion d’acheter les cadeaux de Noël.

C’est à partir du XIXe siècle que le Christkindelsmärik a connu de nombreux changements. Au cours du même centenaire, l’événement est passé d’une semaine à 36 jours. Au fil du temps, il a changé d’emplacement à cause des nombreux aménagements de la ville. Après la cathédrale, le centre commercial a été déplacé sur la place du Château puis dans la rue Mercière. En 1830, il se retrouve sur la place d’armes. Après la construction de l’Aubette, le marché de Noël a dû déménager sur la place Kléber. En 1846, une nouvelle garer voit le jour, sur l’actuelle place de Halles. L’événement change encore de localisation et s’implante dans le quartier du Marais-vert. Vers la fin du XIXe siècle, il passe de la rue des Grandes-Arcades, à l’étage de la Grande Boucherie, pour terminer sur la place Broglie en 1870. En 1992, Strasbourg est devenu la capitale de Noël.

Pourquoi visiter le marché de Noël de Strasbourg ?

Christkindelsmärik est une occasion de baigner dans l’esprit de Noël. C’est en même temps une destination culturelle et spirituelle. La décoration féérique grâce aux illuminations éblouit les grands et les petits. De plus, les commerçants se surpassent chaque année pour vendre du rêve aux visiteurs et satisfaire le tourisme. Des milliers de touristes curieux y viennent chaque année, et ce, malgré le marché de Noël à Colmar. Le marché est un tel succès que d’autres pays l’ont adopté. Il existe dorénavant des marchés de Noël similaire à celui de Strasbourg à Moscou, New York, Pékin et Tokyo.

Le marché de Noël de Strasbourg se savoure en famille. La traversée de ses allées chaleureuses, accompagnée de l’odeur délicieuse des pains d’épices est une expérience inoubliable.